Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 19:39

suite-a-l-agression-le-president-du-consistoire-de-marseille-avait-conseille-de-s-abstenir-de-porter-la-kippa-dans-la-rue_5833265

 

 

 

 

 

 

Paris – L’attaque à la machette avait suscité l’inquiétude, mais aussi une polémique après un appel à ne pas porter la kippa dans la rue: un lycéen radicalisé est jugé mercredi et jeudi à Paris pour avoir tenté d’assassiner un enseignant juif en janvier 2016 à Marseille.

Le procès, à huis clos, qui va s’ouvrir est inédit à plus d’un titre. C’est la première attaque à caractère jihadiste commise ces dernières années sur le sol français à être jugée et la première fois qu’un tribunal pour enfants juge en matière criminelle terroriste, selon l’avocat de la victime.

Agé de 15 ans au moment des faits, l’adolescent, un Turc d’origine kurde – une communauté dont des milices combattent le groupe Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak – avait dit avoir agi « au nom d’Allah » et vouloir « +planter+ les juifs et les policiers », qualifiés de « mécréants ».

Il s’était aussi réclamé de l’EI, tout en assurant en garde à vue avoir agi seul. Le groupe jihadiste lance des appels à ses partisans pour des passages à l’acte isolés dans des pays qu’il considère ennemis, comme la France.

Il doit comparaître devant le tribunal pour enfants, statuant en matière criminelle, pour tentative d’assassinat, aggravée en raison de l’appartenance de la victime à une religion déterminée et en relation avec une entreprise terroriste. Agé de moins de 16 ans, à une semaine près, lors des faits, il bénéficie automatiquement de l’excuse de minorité, et la peine maximale encourue – la perpétuité dans le cas d’un adulte -, est réduite à 20 ans de prison.

L’Express

via http://www.fdesouche.com/827693-un-lyceen-qui-avait-agi-au-nom-dallah-juge-pour-tentative-dassassinat-sur-un-enseignant-juif

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS