Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 02:22

François Hollande se rendra à Aubervilliers mardi pour s’adresser aux jeunes des quartiers. De son côté, Bernard Cazeneuve doit recevoir lundi matin des associations antiracistes.

Des charbons ardents. Depuis le début des événements d’Aulnay-sous-Bois, il y a plus d’une semaine, François Hollande et Bernard Cazeneuve, en lien avec le ministre de l’intérieur, Bruno Le Roux, s’emploient à déminer une situation hautement inflammable, alors que le souvenir des émeutes de 2005 hante l’exécutif et que la campagne électorale attise les risques de polémiques. [...]

« L’objectif, c’est d’apaiser », a résumé la semaine dernière le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.

«Rien ne justifie la violence et la casse», insiste un conseiller de l’Elysée, selon lequel l’exécutif suit la situation « très attentivement ». Mais ces nouvelles violences ont donné lieu à une polémique dimanche.
De La Réunion, où il tentait de relancer sa campagne enlisée dans le « Penelopegate », le candidat Les Républicains à la présidentielle, François Fillon, a souligné, dimanche, « la responsabilité du gouvernement » dans les violences survenues au cours du week-end, s’étonnant du « silence » du ministre de l’intérieur.

Mais en pleine campagne présidentielle, l’exécutif danse sur un volcan. Soucieux de jouer l’apaisement et d’éviter que l’affaire Théo L. et ses conséquences s’enveniment et prennent un tour politique, François Hollande et Bernard Cazeneuve ont l’intention de rester « mobilisés » sur le sujet, selon un conseiller. Le chef de l’Etat, qui s’était déplacé au chevet de Théo L. le 7 février, se rendra ainsi à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) mardi 14 février pour évoquer la question de l’emploi des jeunes dans les quartiers.

Le chef du gouvernement devrait notamment évoquer avec ces responsables associatifs les annonces faites en fin de semaine par le ministre de l’intérieur, Bruno Le Roux, qui a souhaité que le déclenchement de la caméra piéton (dont sont équipés des policiers et des gendarmes) devienne obligatoire lors des contrôles d’identité. Un dispositif censé prévenir tout dérapage. [...]

Le Monde

VIA http://www.fdesouche.com/821645-violences-en-seine-saint-denis-lexecutif-veut-jouer-lapaisement

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS