Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 14:12
Résultat de recherche d'images pour "Attentat de Berlin:" Christian Hofer:
Non seulement la Tunisie ne demande ni pardon ni ne va dédommager les victimes allemandes de l'attentat. Mais de surcroît, les familles des victimes vont à présent financer de pays voyou par le biais d'un accord très favorable à ce pays qui ne veut pas reprendre sa racaille.
 
Bien évidemment, Merkel est responsable de cet appel d'air qui se chiffre désormais en centaines de millions de frais pour les Allemands et les Européens, ce qui ne la prive pas de s'accrocher au pouvoir.
 
 
L'Allemagne et la Tunisie ont annoncé vendredi la signature d'un nouvel accord sur l'immigration prévoyant d'accélérer les refoulements de Tunisiens dont le titre de séjour a été refusé.

Cet accord qui a été annoncé lors d'une visite de la chancelière Angela Merkel à Tunis, intervient quelques semaines après les crispations autour du cas du Tunisien Anis Amri, l'auteur présumé (???) de l'attentat de Berlin. Cette convention ne porte "pas atteinte à la souveraineté de la Tunisie", a déclaré le président tunisien Béji Caïd Essebsi lors d'une conférence de presse avec Angela Merkel.

La chancelière allemande a de son côté indiqué que l'accord prévoyait notamment une réponse "sous 30 jours" de Tunis aux demandes d'identification par Berlin.

 

1500 Tunisiens concernés

L'accord "concerne environ 1500 Tunisiens", dont le titre de séjour a été refusé par l'Allemagne, et "des mesures seront prises dans les consulats tunisiens en Allemagne pour aider à leur identification", a précisé le président Caïd Essebsi.

 

Angela Merkel a également annoncé le déblocage de 250 millions d'euros afin notamment de favoriser l'emploi des jeunes. "Votre pays, en tant que jeune démocratie, peut compter sur notre soutien et notre coopération, politiquement, économiquement et socialement", a-t-elle dit devant le Parlement.

 

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS