Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 22:42

Invitée mystère de L'Emission politique, la romancière Christine Angot,qui avait demandé à François Hollande de se représenter, a lu une lettre à François Fillon sur le plateau pour exprimer son désaccord avec le maintien de la candidature de l'ancien Premier ministre. "Vous savez que si vous êtes élu, on aura un président en qui une large partie de la population n’aura pas confiance ?", a-t-elle lancé.

Le candidat des Républicains s'est énervé: "De quel droit vous me condamnez ? De quel droit vous estimez que l'emploi de mon épouse était illégal et indécent. De quel droit ? On est dans un pays de droit."

A noter que Christine Angot a été mise en examen pour diffamation pour une chronique publiée dans Libération. François Fillon s'est empressé de le préciser: "On est tous les deux mis en examen madame".

La romancière hausse le ton: "Moi, j'ai été mis en examen parce que je dis la vérité." Fillon rétorque: "Moi, aussi, je dis la vérité, madame."

Christine Angot a quitté le plateau énervée, une apparition qui a entraîné un certain malaise. Pas sûr que le choix de l'invitée fut le plus pertinent. Déjà lors de l'émission consacrée à Marine Le Pen (Front national), le choix de l'invité mystère avait été largement discuté.

David Pujadas et son équipe avaient choisi Patrick Buisson, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy et surtout ancien direction de l'hebdomadaire d'extrême droite "Minute".

 

http://www.lalibre.be/actu/international/de-quel-droit-vous-me-condamnez-grosse-brouille-entre-christine-angot-et-francois-fillon-video-58d43b7fcd702eb4bb9ec825

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS