Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 00:05

Politique. A minuit, selon les premiers sondages de sortie des urnes, le parti libéral (VVD) du Premier ministre sortant Mark Rutte serait arrivé en tête des élections législatives néerlandaises, avec 31 sièges sur 150, mercredi 15 mars 2017. Geert Wilders, l'épouvantail du parti de droite nationale (PVV), arriverait loin derrière, avec 19 sièges.

Une certaine Europe regardait avec anxiété les élections législatives aux Pays-Bas. Finalement, à minuit, mercredi 15 mars, le Premier ministre libéral néerlandais Mark Rutte semblait avoir facilement battu son rival nationaliste Geert Wilders, selon les premiers sondages de sortie des urnes.

Ceux-ci créditaient les libéraux du VVD de 31 sièges sur les 150 que compte la chambre basse du Parlement néerlandais. Le PVV, le parti de Geert Wilders, qui se positionne contre l'immigration et contre l'islam, est arrivé deuxième, après avoir remporté 19 sièges, à égalité avec les chrétiens-démocrates du CDA et les progressistes de D66. 

Coalition difficile à former

S'il gagne 4 sièges par rapport à 2012, cela reste une petite défaite pour Geert Wilders, crédité depuis des mois d'un score bien supérieur dans les sondages. Il a toutefois tenu à faire bonne figure en twittant : « Rutte n’est pas encore délivré de moi ! », afin de rassurer ses partisans.

Si les sociaux-démocrates du Parti du travail (PVDA) se sont effondrés, les grands gagnants de la soirée sont les écologistes, qui passent de 4 à 16 sièges par rapport à 2012. Il reste qu'une coalition va être difficile à trouver pour les Libéraux de Mark Rutte, après une élection qui a été marquée par une forte participation (81 %, contre 74% en 2012).

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS