Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 16:56

TVE

En Espagne, 300 000 personnes suivent, chaque dimanche, la messe diffusée à la télévision par La 2, chaîne du service public (dimanche 5 mars, elles étaient 327 000).

La coalition socialo-communiste Unidos Podemos ne veut plus que la messe dominicale soit diffusée par le service public et vient de déposer un projet de loi en ce sens. Religión en Libertad dénonce cette nouvelle atteinte aux droits des chrétiens.

 

[…] Le groupe parlementaire Unidos Podemos a présenté un projet de loi au Congrès des députés pour exiger que la RTE (Radio Televisión Española) cesse de diffuser la Sainte Messe le dimanche : « Une télévision publique n’est pas le lieu le plus judicieux pour les rites religieux », indique ce projet de loi.

Ce texte rappelle « qu’en Espagne vivent des personnes d’idéologies variées et de différentes croyances religieuses : catholiques, musulmans, évangéliques, orthodoxes, athées, agnostiques ou juifs ».

Le Centre de recherches sociologiques [Centro de Investigaciones Sociológicas] a signalé, en février dernier, que 70,2 % de la population espagnole se considèrent comme catholiques alors que 15 % disent ne professer aucune religion.

À eux [membres du groupe Unidos Podemos], on pourra rétorquer qu’en Espagne vivent aussi beaucoup de personnes qui, par exemple, ne sont pas intéressées par le sport – seuls 22 % déclare considérer le sport comme un divertissement habituel alors que 46 % disent se contenter de suivre l’actualité sportive –, et pourtant la télévision publique consacre beaucoup de temps au sport […]

 

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS