Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 19:22

Ioulia Samoïlova

Ioulia Samoïlova, la jeune chanteuse russe qui se déplace en fauteuil roulant, a été choisie pour représenter la Russie à l’Eurovision 2017 qui se tiendra à Kiev. Toutefois, le rêve de l’artiste risque de partir en fumée: fortes sont les chances que le Service de sécurité d'Ukraine (SBU) l’interdise d’entrée dans le pays.

La Russe Ioulia Samoïlova, célèbre en Russie depuis sa participation à l'analogue russe de l'émission X Factor, a été retenue dimanche pour représenter la Russie au concours Eurovision de la chanson qui se tiendra du 9 au 13 mai à Kiev, en Ukraine. Toutefois, la sélection de cette chanteuse, qui se déplace en fauteuil roulant, a provoqué une vive réaction en Ukraine.

Une candidate « imperdable » ?

« La Russie a envoyé au combat, comme elle le considère, un candidat "imperdable" — une chanteuse aux capacités réduites, Ioulia Samoïlova. Il convient de le préciser, la chanteuse elle-même a présenté une belle performance et on n'a pas de questions à son égard », a écrit sur sa page Facebook le politologue Taras Berezovets.

Pourquoi « imperdable » ? Les défenseurs de cette théorie considèrent que les Ukrainiens radicalisés ne pourront pas manifester leur manque de respect vis-à-vis d'une jeune femme qui se déplace en fauteuil roulant. Ce n'est un secret pour personne que depuis 2014 un accueil froid est réservé aux représentants russes à l'Eurovision et à leurs supporteurs — les chanteurs sont régulièrement sifflés par des spectateurs qui oublient qu'il ne s'agit pas d'un débat politique, mais d'un concours de chanson.

« Une provocation »

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères Pavel Klimkine a qualifié le choix de cette candidate de « provocation », car l'artiste s'est rendue en Crimée.

« Cela fait plusieurs années que la Russie perpètre des provocations », a déclaré Pavel Klimkine en déplacement à Marioupol. Cette déclaration n'a pas échappé à l'attention de Moscou. Le porte-parole de la présidence russe Dmitri Peskov a rappelé qu'il s'agissait du choix de la chaîne de télévision et qu'il n'y avait rien de provocateur.

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS