Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 15:10

Les récentes déclarations d’Emmanuel Macron lors de son déplacement en Algérie sur les “crimes contre l’humanité” commis par la France n’ont pas échappé au mouvement Al-Qaïda en péninsule arabique.

Dans le numéro 41 de sa revue de propagande Al Masra, l’organisation terroriste évoque cette prise de position du candidat d’En Marche !.

L’article est sobrement intitulé : “Un des principaux prétendants à la présidentielle française reconnaît ‘Oui nous avons commis des crimes contre l’humanité en Algérie’”.

 Dans le dernier numéro de sa revue de propagande, l’organisation Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA) évoque les propos d’Emmanuel Macron sur la colonisation. Le texte, en arabe, rapporte la polémique qui a suivi ces propos en France, en pleine campagne présidentielle.

Le sous-titre précise : “Macron a essuyé des critiques d’hommes politiques français à la suite de sa déclaration”. Et l’article débute : “Dans une déclaration inédite de la part d’une personnalité politique de son niveau, qui a suscité la polémique à Paris, Emmanuel Macron, un des principaux candidats à la présidentielle française, a qualifié, mercredi soir 15 février 2017, la colonisation française en Algérie de ‘crime contre l’humanité’”.

Plus bas, l’article commente une nouvelle fois le caractère inédit de cette déclaration du leader d’En Marche ! : “Depuis l’indépendance en 1962, l’Etat et le peuple algériens réclament à la France des excuses officielles pour ses ‘crimes’ coloniaux ; alors que les autorités à Paris maintiennent que les enfants ne peuvent s’excuser pour ce qui a été commis par les pères et les ancêtres.

Cette déclaration de Macron - que les sondages d’opinion placent parmi les grands favoris à la course présidentielle - est une position inédite émanant d’un homme politique français de ce niveau”. Contacté, l’entourage d’Emmanuel Macron répond que le candidat “ne lit pas la propagande djihadiste”.

 

SOURCE

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS