Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 23:19

Les proches de François Hollande se retrouvent ce lundi soir à 19h au cabinet du ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll.

«On s’achemine vers un soutien à Emmanuel Macron», croit savoir l’entourage d’un ministre hollandais».

«Face à l’extrême droite et à la droite violente empêtrée dans les affaires, il n’est pas possible d’être au second tour. Or Benoît Hamon stagne trop bas dans les sondages», ajoute-t-il.

 

C’est le constat que pourrait tirer certains hollandistes qui se réunissent ce lundi soir à partir de 19h au cabinet du ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll. «Même si le programme de Macron», nous pose quand même des problèmes, ajoute un autre.

Le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux, celle du Travail Myriam El Khomri, celui de la Ville Patrick Kanner, la secrétaire d’État au commerce Martine Pinville, le maire de Dijon François Rebsamen, le président du groupe PS à l’Assemblée Olivier Faure et d’autres sont des habitués de ces réunions hebdomadaires. Le ministre de la Défense Jean-Yves le Drian est, lui, en lien étroit et permanent avec Stéphane Le Foll.

À mesure que se rapproche l’échéance présidentielle, la tension monte chez ces soutiens du chef de l’État. Certains veulent pouvoir parrainer le candidat En Marche! et donc annoncer leur ralliement avant le 17 mars.

Mais les avis divergent. « De toute façon, explique un des participants à la réunion, si Emmanuel Macron est au deuxième tour face à Marine Le Pen, le PS appellera à voter pour lui.

Et le président, une fois élu aura besoin d’une majorité. Il le sait et il l’a dit: aucun parti ne pourra gouverner seul. Il vaut donc mieux rester au PS sans sortir du bois et faire ensuite partie d’une alliance globale».

D’autres, au contraire, veulent tourner la page et faire partie de la dynamique en cours. «Passer chez Macron, explique-t-on, c’est une remise en cause du PS, de la primaire, c’est aussi soutenir un candidat qui a pu irriter. Ce n’est donc pas un choix facile, mais c’est un choix de raison, de responsabilité». [...]

Le Figaro

VIA http://www.fdesouche.com/829917-face-lextreme-droite-les-hollandais-se-reunissent-sur-fond-de-tentation-macron

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS