Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 20:40

Où est-il allé chercher ce terme ? Ce jeudi 16 mars, François Fillon poursuivait sa campagne présidentielle devant une salle comble au Zénith de Caen. Malgré sa récente mise en examen dans l'affaire des emplois présumés fictifs de sa femme et de ses enfants, le candidat a affirmé être "toujours là (...) pour la France" devant quelques 4.500 personnes, dont un précieux allié du centre en la personne d'Hervé Morin (UDI), président de la région Normandie. "Vous le verrez, avec vous je battrai tous les scénarios soi-disant écrits d'avance", a lancé l'ancien premier ministre devant ses soutiens.

François Fillon a aussi fait usage d'une notion à notre connaissance inédite dans ses discours politiques. Après avoir fustigé le "totalitarisme islamique" et l'antisémitisme, le candidat a dénoncé "tous les racismes, dont le racisme anti-Français".

J'exècre tous les racismes, dont le racisme anti-français. Nous formons tous ensemble le peuple de France.

Le choix de cette formule intervient alors que le candidat des Républicains a singulièrement durci son discours sécuritaire et multiplié les critiques à l'encontre de la justice et des médias, rhétorique jusqu'alors préemptée par Nicolas Sarkozy et le Front national.

Si Nicolas Dupont-Aignan évoquait récemment au Figaro le "racisme anti-Français" après les propos d'Emmanuel Macron sur la colonisation, le terme a été particulièrement utilisé dans la rhétorique du Front national et ce depuis plusieurs années.

 

SOURCE

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS