Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 11:33

Présidentielle. Julien Dray était ce lundi matin l'invité de la matinale de BFMTV. S'il a nié l'existence d'un cabinet noir à l'Elysée, il s'est montré plus prudent sur les écoutes dont François Fillon pourrait être victime.

Le doute est permis. C'est en tout cas l'avis de Julien Dray. Ce matin, sur BFMTV et RMC, le conseiller régional d'Ile-de-France, proche du président François Hollande, a reconnu ne pas savoir si François Fillon est sur écoute.

Des propos qui font suite aux informations révélées par le livre “Bienvenue Place Beauvau”. Julien Dray a en revanche réfuté toute existence d'un “cabinet noir” à l'Elysée : “si il y en avait eu un, François Hollande aurait été candidat car il aurait anticipé les déboires actuels”, a-t-il affirmé.

La campagne “prise en otage”

Julien Dray a par ailleurs appelé au retrait de la candidature de l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, parlant de “prise d'otage de la campagne électorale” par le candidat des Républicains.

“L'éthique politique aurait voulu que M. Fillon dise qu'il était innocent mais qu'en l'état actuel des choses il n'est pas en capacité de représenter ma famille politique”, a martelé Julien Dray, qui suggère aux Républicains de désigner un nouveau candidat, quitte à repousser l'élection présidentielle.

SOURCE

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS