Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 13:35

L’Elysée vient d’annoncer que le député de l’Ardèche Pascal Terrasse, qui ne se représentera pas et a rejoint l’équipe d’En Marche !, est nommé inspecteur général du développement durable.

Il faut lire les comptes-rendus du conseil des ministres. Surtout les derniers paragraphes qui annoncent les nominations. Et surtout en ces temps de fin de règne, où il est urgent de recaser les copains. Même s’ils ont rejoint le « traître » Macron.

On y apprend que, sur proposition de Bernard Cazeneuve, le président de la République a nommé le député socialiste Pascal Terrasse « inspecteur général de l’administration du développement durable » au tour extérieur.

Autrement dit, François Hollande a recasé cet homme politique de 52 ans dans un corps de contrôle où le travail n’est pas harassant – en fait, une planque dorée qualifiée de « cimetière des éléphants » du ministère de l’Environnement.

Un placard où il va gagner, bon an mal an et jusqu’à sa retraite, au moins 6.000 euros bruts par mois.

Ce n’est pas le premier camarade de François Hollande à bénéficier de ce type de faveur. Le plus emblématique ? Son ancien conseil politique à l’Elysée, Vincent Feltesse, parachuté à la Cour des Comptes en décembre dernier.

Mais le recasage de Pascal Terrasse est particulièrement significatif de l’état d’esprit d’une certaine classe politique. [...]

Le Nouvel Obs

via http://www.fdesouche.com/833313-hollande-recase-un-depute-ps-soutien-de-macron-dans-une-planque-doree

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS