Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 00:23

Résultat de recherche d'images pour "CONFÉRENCE DE PRESSE MERKEL-TRUMP"

Premier à prendre la parole lors de leur conférence de presse commune, Donald Trump a d’emblée annoncé avoir « redit à la chancelière Merkel [s]on fort soutien à l’OTAN ». Lors d’un entretien téléphonique en janvier, M. Trump et Mme Merkel avaient souligné « l’importance fondamentale de l’OTAN ».(…)

 

« Je ne suis pas un isolationniste, je suis un partisan du libre-échange », a affirmé M. Trump, dont un des slogans est « America First », face à Mme Merkel, qui est à la tête d’une puissance exportatrice. Le président américain s’est empressé d’ajouter qu’il était également partisan « du commerce équitable », car « notre libre-échange a conduit à beaucoup de mauvaises choses » en matière de dettes et de déficits.(…)
« L’immigration est un privilège, pas un droit. Et la sécurité de nos citoyens doit toujours passer en premier. Sans aucun doute », a déclaré le président républicain, faisant référence au rejet de son deuxième décret anti-immigration mercredi. (…)

Interrogé par un journaliste sur ses accusations d’« écoutes » formulées sur Twitter le 4 mars et qu’il impute à son prédécesseur Barak Obama, le président Trump a redit ne pas accuser Londres de l’avoir espionné et a botté en touche en renvoyant vers celui qu’il considère être à la source de son affirmation :
« Nous n’avons rien dit. Tout ce que nous avons fait a été de citer un esprit juridique très talentueux qui a été responsable de tenir ces propos à la télévision. »
Il s’agit du juge Andrew Napolitano, qui avait déclaré dans un sujet diffusé sur Fox News en début de semaine que le président Obama « n’a[vait]pas utilisé la NSA, il n’a[vait] pas utilisé la CIA, il n’a[avait] pas utilisé le FBI et il n’a[vait] pas utilisé le ministère de la justice », mais qu’il avait eu recours au Government Communications Headquarters (GCHQ), l’agence de surveillance britannique.
Donald Trump a également plaisanté avec Angela Merkel en disant qu’« en matière de mise sur écoute par la précédente administration, au moins nous avons peut-être quelque chose en commun ». Il faisait référence aux révélations d’Edward Snowden selon lesquelles le téléphone portable de Mme Merkel avait été mis sur écoute par la NSA.(…)

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS