Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 12:14

Donald Trump

Ayant appris l'intention d'une chaîne TV de publier la déclaration d'impôts de Donald Trump, la Maison-Blanche a prévenu le coup en dénonçant une fuite illégale et révélant le détail des impôts payés par le nouveau président pour l'année 2005.

La chaîne américaine MSNBC a annoncé, dans la nuit de mardi à mercredi, avoir obtenu deux pages de la déclaration d'impôts de Donald Trump pour l'année 2005, mais la Maison-Blanche a damé le pion au reportage à sensation en publiant des informations sur les impôts payés par ce dernier en 2005.

La présentatrice Rachel Maddow a annoncé qu'elle révèlerait cette déclaration lors de son émission de mardi à 21h00 (01h00 GMT). Les documents en question ont été obtenus par le journaliste indépendant David Cay Johnston, qui a déclaré les avoir reçus par la poste.

« Le document montre que Trump et sa femme Melania ont payé 5,3 millions de dollars d'impôt fédéral classique sur le revenu — soit un taux de moins de quatre pour cent », a écrit le journaliste, cité par l'AFP, sur Daily Beast.

Sans pour autant assortir sa réponse de document précis, la Maison-Blanche a affirmé que M. Trump avait engrangé des revenus de plus de 150 millions dollars en 2005 et qu'il avait payé 38 millions dollars en impôts sur le revenu lors de cette année. Mais aussi que, en tant que directeur de la Trump Organization, il avait la responsabilité de « ne pas payer plus d'impôts que ce qui était requis par la loi », précise Reuters.

La Maison-Blanche avait auparavant dénoncé une fuite illégale.

« Il faut vraiment être désespéré de ses audiences pour vouloir enfreindre la loi afin de vendre un sujet portant sur deux pages de déclarations fiscales datant de plus d'une décennie », a déclaré un responsable de l'exécutif sous couvert d'anonymat, relate l'AFP.

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS