Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 01:08

tout sauf macron.jpg

On assiste au lancement d’un collectif « Tout sauf Macron » ?

Oui, c’est ce que l’un des fondateurs de ce collectif, le militant souverainiste Pierre CHARRON a révélé à nos confères du site Parisvox. 

Quel est le point de départ de ce collectif ? 

Tout part du constat que les propos du candidat Macron sont un peu trop bien relayés par les médias du système, sans analyse critique. Cet ancien ministre de François Hollande, donc partiellement responsable du bilan de celui-ci, se voit adouber par la classe politico-médiatique comme un homme neuf et porteur d’espoir.

Quel est le but de ce collectif ? 

Il est dit des Français qu’ils auraient la mémoire courte. Ce collectif entend la leur rendre. Tout d’abord, leur présenter Macron comme le digne héritier du social-libéral Hollande. Leur rappeler également, qu’ayant travaillé pour la banque Rothschild et ayant fait siennes des revendications du MEDEF, Macron est également l’homme du système dans toute son expression la plus anti-française. En témoignent ses déclarations sur l’identité et la culture françaises ou le colonialisme.

Quels moyens seront mis en œuvre par ce collectif ? 

Tous ceux qu’il sera possible de mettre en œuvre, à savoir la prévention, la sensibilisation et le militantisme, notamment via les réseaux sociaux, seul espace de liberté pas encore totalement préempté par les médias de propagande. L’occasion de mettre notamment en lumière les affaires qui touchent le candidat d’ « En Marche ».

Pour Pierre Charron, le mot d’ordre « tout sauf Macron » ne doit pas connaître de limites.

Il se dit prêt à voter Mélenchon, s’il le faut, ce dernier ayant au moins pour lui de ne pas être inféodé « aux grandes puissances mondiales et à l’Allemagne »

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS