Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/10/2015

 

 

 

28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 20:19

Les promesses non tenues ont résigné les électeurs des « quartiers populaires », pour qui l’épouvantail du FN ne fonctionne plus.

 

« Nous opposer le pire pour que l’on se déplace aux urnes ne marche plus. Le FN a déjà gagné. Leurs idées sont déjà là. » (Youssouf)

 

«C’est la première fois que je ne voterai pas. Je ne vois aucune différence entre Macron, Fillon, Mélenchon, Hamon et Marine Le Pen. Qu’importe, on est déjà dans le pire.» (Massy Badji )

Cinq ans après avoir massivement accordé leur vote à François Hollande, les électeurs des quartiers populaires ne lui pardonnent pas « sa trahison ». En renonçant aux deux promesses qu’il leur avait faites – lutter contre le délit de faciès lors des contrôles d’identité et accorder le droit de vote aux étrangers aux élections locales –, l’actuel président de la République a créé une véritable désillusion. Au point que beaucoup ne voient plus Marine Le Pen comme l’ultime danger.

Violences policières, discriminations, chômage… « Que peut-il arriver de pire que ce que nous vivons aujourd’hui ? Pire que d’avoir été trahis par un camp que nous pensions être notre ami ? », s’interroge Modibo Tounkara, 30 ans, qui réside à Torcy (Seine-et-Marne), en citant également la déchéance de nationalité.

«Au moins, Marine Le Pen dit ce qu’elle pense. » Un avis que partage Massy Badji, 34 ans, cofondateur de l’association Epsylon, à Châtillon (Hauts-de-Seine), qui avait voté Hollande en 2012 : «C’est la première fois que je ne voterai pas. Je ne vois aucune différence entre Macron, Fillon, Mélenchon, Hamon et Marine Le Pen. Qu’importe, on est déjà dans le pire. » […]

Kizo Boyamé, proche de la quarantaine, à Grigny, lui, est convaincu que les skinheads attendent leur heure pour reprendre leurs ratonnades des années 1980. Alors il fera barrage à la candidate d’extrême droite. « Car son élection revendrait à leur donner le feu vert», explique-t-il. […]

Le Monde

via http://www.fdesouche.com/837289-le-vote-dans-les-quartiers-populaires-lepouvantail-du-fn-ne-fonctionne-plus

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS