Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 20:41

Après la Marche des Femmes du 21 janvier dernier, les féministes américaines organisent, à l’occasion de la Journée internationale de la Femme, le 8 mars prochain, une gigantesque manifestation de protestation contre Donald Trump, leur bête noire.

...l’une des leaders du mouvement de résistance et co-organisatrice de la prochaine manifestation, Rasmea Yousef Odeh, est une antisémite elle-même, et même pire : une femme qui a fait de la prison pour terrorisme.

D’origine palestinienne, elle fut condamnée en 1970 en Israël pour avoir participé à deux attentats, dont l’un, perpétré dans un supermarché, provoqua la mort de deux étudiants, Léon Kaner, 21 ans et Edward Jaffe, 22 ans, et qui blessa neuf autres personnes. L’autre attentat était dirigé contre le consulat britannique.

Condamnée à la prison à vie, elle fut libérée après 10 ans de réclusion, à la faveur d’un échange de prisonniers. Elle vécut 4 ans au Liban, puis en Jordanie, avant d’émigrer aux USA, où elle acquit la nationalité américaine en 2004, en dissimulant son passé terroriste. Elle fut toutefois condamnée en 2014 pour obtention illégale de la nationalité et fraude à la citoyenneté.

A la question n’avez-vous jamais été accusée, jugée et condamnée, du questionnaire de naturalisation, elle répondit « non ». Elle affirma que sa fausse réponse était due à son stress post-traumatique, suite aux sévices subis lors de son incarcération en Israël…

Soutenue par des islamo-gauchistes et des musulmans, elle a réussi, du moins pour l’instant, à éviter la prison et une éventuelle expulsion.

Odeh continue à jouer le rôle de la Palestinienne victime de « l’oppression » et de « l’emprisonnement politique », alors qu’elle fut responsable de la mort de deux innocents étudiants israéliens. La douce féministe n’a jamais exprimé le moindre remords.

Ecartées Hillary Clinton et Elizabeth Warden, jugées trop tièdes ! Les gauchistes ont trouvé leur nouvelle héroïne féministe extrémiste, violemment anti-Trump.

Parmi les autres organisatrices figurent Angela Davis, ex-leader du parti communiste américain et membre des Black Panthers et Tithi Vhattacharya, une militante maoïste qui a plusieurs fois encensé le maoïsme dans un essai publié par l’Internationale socialiste, soutenant que les maoïstes étaient revenus et se battaient actuellement contre toutes les personnes de droite.

Selon Workers’s World, les femmes progressistes américaines ont répondu avec enthousiasme à l’appel.

« Dans un esprit de solidarité et d’internationalisme, le 8 mars aux USA sera une journée d’action organisée par et pour les femmes qui ont été marginalisées et réduites au silence par des décennies de néo-libéralisme dirigé contre les femmes au travail, les femmes de couleur, les femmes indigènes, les femmes handicapées, les femmes immigrées, les femmes musulmanes, les lesbiennes, les homosexuels, les transsexuels…

Nous organisons la résistance, non seulement contre Trump et ses politiques misogynes, mais également contre des décennies d’inégalités économiques, de violences raciales et sexuelles et des guerres impérialistes à l’étranger.

En d’autres termes, un pot-pourri des causes favorites des gauchistes.

L’objectif des féministes et des progressistes est cette fois différent : il ne s’agit plus de contestation « pacifique », mais de l’organisation d’une grève générale, afin de promouvoir une nouvelle vague de lutte féministe militante et nuire à l’Administration Trump.

Un état d’esprit malsain et violent qui incite à mener des actions destructrices et criminelles. Pour ces folles, Donald Trump est l’incarnation du mal. Il doit être destitué ou assassiné.

  • En France, Florence Foresti, en bonne gauchiste opposée à la peine de mort, a souhaité la mort de Donald Trump dans « Thé ou Café » (sur Rance 2)
  • Laurent Ruquier, un grand humaniste aussi a déclaré : « C’est quand même le seul Donald dont on aimerait qu’il soit abattu pour cause de grippe aviaire » puis « S’il continue comme ça, la CIA ne devrait pas tarder à lui organiser une petite balade en décapotable à Dallas », référence à l’assassinat de JFK.

Donald Trump n’est pas fou mesdames, bien au contraire. Il est très lucide, en dépit de quelques maladresses de langage, et sa mission consiste à protéger le peuple américain. Il sait ce qui se passe en Europe et ne veut pas d’un tel avenir pour les USA.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Sources : « La terrorista che organizza la marcia delle donne contro Trump » Il Giornale.it

« The Terrorist leader of the Women’s strike ». FrontPage Mag.

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS