Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 18:01

Manifestations à Paris : Moscou dénonce l'indignation a géométrie variable des Occidentaux
Manifestation de la communauté chinoise à Paris le 28 mars

Les réactions outrées qui ont fusé au lendemain des manifestations anti-corruption en Russie ont laissé place à un silence de cathédrale des gouvernements occidentaux pour commenter les protestations qui secouent Paris, selon la diplomatie russe.

Deux poids, deux mesures ? La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova s'est émue dans un long message sur Facebook du silence des gouvernements occidentaux après une deuxième nuit de manifestation des représentants de la communauté chinoise à Paris, et de la dizaine d'interpellations qui a suivie.

Dans son message intitulé «Business as usual», elle compare leur absence de réaction aux cris d'orfraies qu'ils ont poussé seulement deux jours plus tôt, après les arrestations qui ont eu lieu lors des manifestations anti-corruption à Moscou.

Manifestations en Russie : condamnations unanimes

Les gouvernements occidentaux avaient en effet unanimement condamné la réaction du Kremlin. En tête de pont, le porte-parole du département d’Etat des Etats-Unis, Mark Toner, avait parlé d’«affront» à la démocratie. Il avait expliqué que Washington «suivait la situation», et avait appelé en toute simplicité le gouvernement russe «à remettre immédiatement en liberté les manifestants pacifiques».

Dans la même veine, le Royaume-Uni avait exprimé son «inquiétude», estimant que ces arrestation contrevenaient «aux engagements internationaux de la Russie à respecter les droits» de ses citoyens. Le secrétaire général du Conseil de l'Europe Thorbjorn Jagland avait pour sa part déclaré que la réponse russe posait question «dans le cadre de la Convention européenne des droits de l'homme», et l'UE avait demandé aux autorités russes de «libérer immédiatement» tous les participants interpellés.

La France n'avait pas été en reste. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Romain Nadal avait fait part de la «vive préoccupation» de Paris, rappelant à la Russie que les libertés de manifestation et d'expression sont des libertés garanties par sa Constitution et font partie «des engagements internationaux auxquels elle a souscrit».

«La France appelle les autorités russes à respecter ces engagements», s'était-il même permis.

Manifestations à Paris : silence radio

Mais où est donc passée cette formidable capacité d'indignation, s'interroge Maria Zakharova, alors que la police française a tué dans des circonstances troubles le ressortissant chinois Shaoyo Liu, poussant des centaines de manifestants à défiler dans les rues de Paris, dont une dizaine a été interpellée : «A part le ministère des Affaires étrangères de la République populaire de Chine, aucune de ces institutions diplomatiques ne s'est inquiétée du respect des libertés et de la démocratie.

Aucune déclaration des départements d'Etat, même écrite sans entrain, n'a été publiée».

Une hypocrisie également soulignée par le président de la commission des Affaires étrangères russe Alexeï Pouchkov, qui a partagé ses état d'âme sur Twitter : «On n'entend pas la voix indignée du département d'Etat [américain] condamnant les autorités de la France pour sa cruauté envers les manifestants. Et on ne l'entendra pas. "Fake valeurs"»

source

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS