Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 21:55

Marine Le Pen a fustigé le programme d’Emmanuel Macron sur son blog “Carnet d’espérances” jeudi soir, le qualifiant de “menace majeure pour l’avenir de la France”. La présidente du Front national, a également pointé du doigt la “ressemblance” du programme du candidat du mouvement En marche ! avec celui de François Hollande.

 

Marine Le Pen s’est exprimée ce jeudi sur son blog “Carnet d’espérances” à la suite de la publication du programme d’Emmanuel Macron. Selon la présidente du Front national, le projet est “bien décevant et constitue une menace majeure pour l’avenir de la France et des Français”.

 

Elle déplore également le fait qu’il n’y ait “aucune vision de ce que peut et doit devenir la France dans les années qui viennent”. Un programme qui, selon elle, “fleure bon le marketing politique mais se résume à une addition de promesses comme on en a déjà fait mille fois aux Français”.

“Ressemblance” avec le programme de Hollande en 2012

Marine Le Pen pointe enfin du doigt la “ressemblance” du programme de M. Macron “avec celui de François Hollande en 2012”.
Elle distingue “trois points de continuité majeure” entre les projets de deux hommes politiques. Une similitude qui contribuerait à “accentuer la mise sous tutelle de la France avec la création d’un gouvernement économique de la zone euro”, mais également à faire “quasiment l’impasse sur les domaines essentiels que sont la sécurité des Français et la crise migratoire”.

 

Enfin, les idées d’Emmanuel Macron entraîneraient “une franche aggravation des injustices” et renforceraient “les inégalités entre les territoires”. Une franche offensive de la présidente du Front national, pour qui les mesures de son adversaire politique constituent un “projet antisocial”.

source

 

Partager cet article

Repost 1
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS