Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 00:06

François Bayrou. Photo ©SIPA

Hypocrisie. François Bayrou, récent soutien d’Emmanuel Macron, se fait un plaisir d’attaquer François Fillon et ses costumes offerts pour plus de 40 000 euros.

En oubliant qu’en 2002, il tentait de faire passer en frais de campagne 42 566 euros de frais d’habillement.

Le JDD révélait il y a peu la garde-robe à 48 500 euros de François Fillon, dont une partie payée par l’avocat Robert Bourgi.

La classe médiatico-politique s’enflammait pour cette énième révélation sur le candidat de la droite à un mois du premier tour de l’élection présidentielle. Dans ses accusateurs, un en particulier : François Bayrou.

Pourtant, comme l’a fait remarqué Eric Ciotti dimanche 19 mars sur BFMTV, en 2002, lors de l’élection présidentielle, le nouveau soutien de Macron a connu pire.

Le candidat centriste de l’époque tentait ainsi, comme le rappelle également Le Point ce lundi 20 mars, de faire passer en “dépenses de campagne” – et donc en somme que le contribuable aurait dû payer - des frais d’habillements s’élevant à 42 566 euros.

Le Conseil constitutionnel avait alors estimé que cette dépense était “manifestement excessive” et l'avait ramené à 5000 euros. François Bayrou avait donc dû payer de sa poche, en 2002, 37 566 euros de frais d’habillement pour la campagne présidentielle.

 

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS