Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 23:27

Inégalité. Alors que le CSA a récemment dénoncé le temps de parole “anormalement élevé” de François Fillon, son équipe a riposté.

“Une profonde et grave injustice”. Voilà comment Vincent Chriqui, directeur de campagne de François Fillon, perçoit la récente recommandation du CSA vis-à-vis du candidat de la droite.

Le 8 mars dernier, l'organe de régulation de l'audiovisuel affirmait que l'élu parisien bénéficiait d'un temps de parole “anormalement élevé” et demandait aux chaînes de revenir à l'équilibre vis-à-vis des autres candidats.

“Une discrimination inacceptable”

Vendredi 17 mars, dans une lettre au président du CSA, Olivier Schrameck, Vincent Chriqui affirme que la consigne “crée une profonde et grave injustice” et “établit une discrimination inacceptable entre M. Fillon et les autres candidats à l'élection présidentielle”. 

Le directeur de campagne de François Fillon dénonce la comptabilisation, dans le temps d'antenne du candidat, de personnalités de la droite et du centre présentant “un caractère particulièrement critique voire blessant à l'égard du candidat”, ou appelant “au retrait de la candidature” de l'ancien Premier ministre.

“Un acharnement médiatique d'une ampleur sans précédent”

Enfin, Vincent Chriqui regrette la baisse du temps de parole de son candidat en réponse à la requête du CSA. “Les chaînes ont compris : depuis la publication du communiqué, elles privilégient les autres candidats”, constate-t-il dans sa lettre. 

Et de poursuivre : “Ainsi, après une longue période de surexposition où M. François Fillon a été la victime d'un acharnement médiatique d'une ampleur sans précédent, que le CSA s'est bien gardé de condamner, il se trouve exclu des médias au moment où il aurait enfin eu le temps nécessaire pour exposer son programme aux citoyens et le mettre en valeur au regard des autres programmes.”

 

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS