Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 16:58

Résultat de recherche d'images pour "Tragédie nationale : Quand la richesse fuit la France…"

Liberté chérie. Accablés d’impôts, pessimistes sur l’avenir du pays et stigmatisés par les médias et la gauche, les riches émigrent en masse. Une tragédie nationale.

Douze mille millionnaires ont quitté l’Hexagone en 2016. La France est le pays qui a perdu le plus de riches en 2016.
Elle précède le Brésil (deuxième) et la Chine (troisième).
Caricaturé par les journalistes, moqué par la gauche, cet exode est en réalité une tragédie, aussi douloureuse que vertigineuse.
Pour la deuxième année consécutive, la France a vu s’expatrier un nombre extraordinairement élevé de personnes détenant 1 million d’euros ou plus. Ce n’est donc pas nouveau, puisqu’en 2015 nous détenions déjà le record mondial du nombre de personnes “aisées” ayant quitté leur pays. « Les faibles perspectives économiques » du pays couplées aux « tensions sociales, ethniques et religieuses » figurent parmi les principales raisons fournies par les expatriés comme motifs de leur émigration.

Le nombre de milliardaires français vient de s’effondrer

Dans le même esprit, on vient de découvrir que le nombre de milliardaires français vient de s’effondrer. Les journalistes français n’ont pas relevé cette baisse, sauf pour dénoncer ce qu’ils considèrent trop souvent comme une tragédie nationale, sur le ton de “C’est un scandale, il reste encore 39 milliardaires en France” !

En réalité, ce chiffre n’est pas si important au regard des 1 810 milliardaires que comptait le monde en 2016. Trente-neuf milliardaires en France en 2015 ? En 2014, on en dénombrait 67. Et ils étaient 74 en 2013.

Comment expliquer cette hémorragie ? D’aucuns y verront les conséquences d’une politique désastreuse qui, depuis cinq ans, lutte davantage contre la richesse que contre la pauvreté. Selon un article paru sur le site d’information Contrepoints, signé du chef d’entreprise Anthony Alberti, c’est la politique fiscale « qui a fini par décourager un grand nombre d’entrepreneurs qui auront préféré quitter la France pour des cieux économiquement et fiscalement plus cléments.

Car si 23 % des milliardaires sont des héritiers (contre 15 % au niveau mondial), tous les autres sont des entrepreneurs qui ont construit leur fortune (à l’instar de Xavier Niel), et qui ont su faire fructifier leur patrimoine ».

Rêvons un instant. Et si la France mettait un terme à ce tropisme aux conséquences funestes : la chasse aux riches. Et si les Français se mettaient à aimer leurs riches ? Et si les Français devenaient fiers de leurs tycoons ? Qu’en serait-il de notre situation économique si les milliardaires étaient restés en France ?

Et si ces 60 000 millionnaires, évaporés depuis 2010, vivaient encore dans nos départements ? Faisons un petit ratio simple et rapide : 60 000 millionnaires pour un pays qui compte une centaine de départements.
Si nos riches n’avaient pas fui la France, cela ferait en moyenne 6 00 contribuables aisés dans chaque département. Imaginez le Finistère, la Drôme, la Somme, le Puy-de-Dôme, s’ils comptaient chacun 6 00 contribuables riches en plus… Ces Français exilés ne seraient-ils pas plus utiles à l’économie française dans nos terroirs qu’à Londres, Lisbonne où Genève ?

Si, bien sûr, mais il est bien tard.

Ah, si Sarkozy ou Hollande avaient eu le courage de supprimer l’ISF, cet impôt mortifère… et responsable de ce grand gâchis français.

 

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS