Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 12:30

Bien que certaines études aient montré que les musulmans ont voté massivement François Hollande en 2012, Franck Frégosi tire la sonnette d’alarme. Pour le directeur de recherches au CNRS et professeur en sciences politiques à Aix-en-Provence, aucune étude précise ne permet de définir les contours du vote des Français de confession musulmane.

Mais il existe des thèmes fondateurs qui peuvent rassembler cet électorat souvent issu de l’immigration et qui vit le plus souvent dans des quartiers périphériques. La laïcité « punitive » , la stigmatisation, les discriminations et les progrès socio-économiques en font partie.

Notons également que c’est un Benoît Hamon qui a gagné les primaires de la gauche face un Manuel Valls qui défendait une laïcité comme étant une valeur suprême presque équivalente à une sorte de substrat de l’identité nationale. Quelques candidats ont donc compris l’importance du rapport à la laïcité pour un certain électorat.

Des études montrent qu’en France plus l’intégration religieuse est grande, notamment dans le monde catholique, plus grande est la probabilité d’avoir un vote pour des partis conservateurs. François Fillon qui a déclaré sa foi catholique le sait très bien.

D’autres études révèlent qu’il semblerait que ces populations, notamment issues des quartiers périphériques et qu’on assimile souvent comme étant systématiquement de confession musulmane, auraient plutôt tendance à voter pour des partis dits «progressistes», notamment pour le Parti socialiste.

J’ajouterai qu’on a aujourd’hui des indices qui montrent que cette population se tourne aussi souvent vers l’abstentionnisme. C’est davantage le cas de la part d’hommes de banlieues ou de grandes villes, qui cumulent une marginalisation urbaine, sociale et économique. […]

saphirnews

via http://www.fdesouche.com/842943-quen-est-il-du-mythe-du-vote-musulman

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS