Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 11:06


Pierre-Emmanuel Barré. Photo © SYSPEO/SIPA

 

Censure. Auteur d'une chronique sur France Inter, l'humoriste Pierre-Emmanuel Barré a démissionné de la radio après que sa direction a refusé qu'il joue un sketch.

Il n'a pourtant pris le parti d'aucun candidat. Mercredi 26 avril, Pierre-Emmanuel Barré, chroniqueur sur France Inter, diffusait sur son compte Facebook sa dernière chronique, celle-là même qu'il devait présenter dans l'émission “La Bande originale”, et pour laquelle il a démissionné à la suite de ce qu'il appelle une “censure” de la rédaction du média public.

“Trente minutes avant ma chronique, ils n’étaient pas d’accord”

Dans ce sketch, l'humoriste défend le positionnement des abstentionnistes de l'élection présidentielle, et refuse ainsi l'obligation de choisir  entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron. “Quand on me demande ne pas faire une chronique, je démissionne.

Alors, j’ai démissionné. Je n’aime pas être censuré. Là, trente minutes avant ma chronique, ils n’étaient pas d’accord avec l’idée générale. Pourtant, j’ai fait bien pire. Mais tout le monde est tendu en ce moment. Tant pis, ça va me permettre de partir en vacances avant l’heure”, a-t-il expliqué au Parisien.

Du côté de sa direction, l'animateur et producteur de l'émission, Nagui, estime que Pierre-Emmanuel Barré “encourage l'abstention” et fait donc “le jeu du FN”. “Sur le coup, je lui ai simplement dit qu’il n’était pas clair sur l’abstention.
...

“La vraie censure qui risque d’arriver”

...Si Laurence Bloch, la directrice de France Inter, estime “regrettable et dommage de démissionner dans la presse” et “espère pouvoir lui parler demain (jeudi)”, l'humoriste réfute toute possibilité de retour en arrière. “J’ai démissionné, ça ne risque pas de changer”, a-t-il déclaré au Parisien.

Pour rappel, France Inter est considérée comme la principale radio du service public français et affiche une moyenne de 6,25 millions d'auditeurs quotidiens, selon les résultats de Médiamétrie du 20 avril dernier.
 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS