Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 23:50

Les banques font leurs propres études pour anticiper l'issue de l'élection présidentielle.© Lionel Bonaventure/AP/SIPA

Election présidentielle. Soucieuses de ne pas être prises au dépourvu après le 7 mai, les groupes bancaires ont fait leurs propres estimations des chances de chaque candidat et des conséquences de leur programme.

Les banques du monde entier suivent de très près la campagne présidentielle française. A quelques semaines du premier tour, elles multiplient les scénarios et les études afin de déterminer qui entrera à l'Elysée au lendemain du second tour. Il faut dire que, selon que le futur Président est plutôt ouvert ou fermé aux marchés, les conséquences sur leur activité pourraient changer du tout au tout.

Pour UBS, la probabilité de victoire de Marine Le Pen est de 40 %

Paradoxalement, personne ne semble s'accorder sur les probabilités de victoire des uns et des autres. La banque suisse UBS, par exemple, est celle qui croit le plus à une victoire de Marine Le Pen : elle donne 40 % de chances à la candidate du Front national, quand ses concurrents Citi et JPMorgan ne lui donnent respectivement que 20 % et 25 % de probabilité de victoire.

Au-delà de ses chances de victoire, ces établissement s'inquiètent des conséquences de son programme. Marine Le Pen l'a répété à maintes reprises, elle se fixe pour objectif la sortie de l'Union européenne. Un processus qui coûterait très cher à la France comme à l'Europe, estiment les économistes : selon eux, cela entraînerait un effondrement de l'euro et des Bourses du continent, qui pourrait atteindre 35 %.

Les banques préfèrent Macron

Pour les banques, une chose est sûre : Macron est le meilleur candidat pour soutenir leur activité. L'ex-banquier de Rothschild pourrait, selon elles, faire grimper significativement la valeur de la Bourse de Paris. D'après Morgan Stanley, BNP Paribas et Société Générale pourraient même voir leur valorisation grimper de 15 à 20 %. On l'aura compris, les banques roulent pour “leur” candidat.

 

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS