Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 17:34

Une fête des Tatars de Crimée Les Tatars de Crimée se sont adressés au Président russe Vladimir Poutine afin d’exprimer leur reconnaissance pour ce qu’il a fait pour les peuples déportés et ont exprimé leur soutien à sa politique.

Trois ans après la signature du décret sur la réhabilitation des Tatars de Crimée, des Arméniens, des Allemands, des Grecs et d'autres peuples victimes des répressions staliniennes, les Tatars de Crimée ont adressé un message à Vladimir Poutine afin de le remercier de les avoir soutenus et d'avoir su créer des conditions propices à leur bien-être dans leur patrie historique.

« Après la signature du décret, les Tatars de Crimée ont eu la chance de se voir proposer une réhabilitation complète, mais aussi un soutien au développement de leur population », est-il indiqué dans le document.

Selon le texte, le décret sur la réhabilitation a permis d'obtenir des résultats significatifs dans plusieurs domaines, dont l'aménagement de l'habitat, la construction d'établissements d'enseignement et de lieux de culte ainsi que le fonctionnement des stations de radio et de télévision criméennes.

« Les représentants des Tatars de Crimée soutiennent et sont prêts à suivre votre politique visant la réalisation de la politique nationale afin de garantir les droits civiques et l'unité ethnique et religieuse de tous les peuples vivant en Russie », peut-on lire dans le message.

Les Tatars de Crimée ont également remercié Vladimir Poutine pour la signature de la loi, qui prévoit une procédure simplifiée visant l'obtention d'un permis de séjour pour les citoyens ou leurs parents, dernier obstacle sur le chemin du retour dans la patrie historique des peuples déportés.

Accusés de collaboration avec le Troisième Reich nazi, les Tatars de Crimée ont été déportés en masse en Asie centrale et dans les régions reculées de l'Union soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale. Les autorités soviétiques ont également déporté les Grecs, les Allemands et les Arméniens vivant dans la péninsule.

 

En 1967, le gouvernement soviétique a supprimé les accusations portées contre les Tatars déportés sans faciliter leur réinstallation en Crimée. Le retour massif des Tatars en Crimée a commencé en 1989, deux ans avant l'effondrement de l'URSS.

 

SOURCE

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS