Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 12:31

Pour en savoir plus sur le vote Front national, Guillaume Daret dresse le clivage existant entre les électeurs des villes et des campagnes.

Marine Le Pen arrive en tête dans plus de la moitié des communes de France pour ce premier tour de la présidentielle le dimanche 23 avril. 19 000 villes contre 7 200 pour Emmanuel Macron. « Ces communes où le Front national s’impose, ce sont beaucoup de communes rurales. C’est intéressant, on voit que plus la taille des communes est petite, plus le score de Marine Le Pen est important », explique Guillaume Daret.

Marine Le Pen recueille 26,76% des suffrages dans les villes de moins de 2 000 habitants. « Un exemple, Brachay en Haute-Marne, 55 habitants, a voté à 83,72% pour Marine Le Pen.

Emmanuel Macron, c’est l’inverse. Il a reçu les suffrages en grande majorité des centres-villes aisés, des grandes villes. Il a fait plus de 27% dans les villes de plus de 200 000 habitants. À Paris, il a recueilli 34,83% des suffrages, c’est dix points de plus que le score national », conclut le journaliste.


Présidentielle : le clivage entre les électeurs des villes et des campagnes
 

France info

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS