Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 18:17

Islam. Cet homme d’affaires, un temps candidat à la présidentielle en 2007, s’est fait une spécialité dans notre pays : la défense du voile intégral.

Il revient sur le devant de la scène avec la ferme intention de “fêter”, lors du festival Cannes, le port du burkini, un après la polémique.

Aussitôt connus les arrêtés d'interdiction pris par certaines communes, Rachid Nekkaz avait fait savoir aux adeptes de la combinaison de bain islamique qu'elles pouvaient toujours compter sur lui : les contraventions étaient réglées par ses soins, comme d'habitude, jusqu’à ce que le Conseil d’Etat autorise le port du burkini.

Ce petit manège en fait a commencé en France dès 2010, alors que des femmes portant le voile intégral étaient verbalisées. “Soyons clairs, tient à souligner d'emblée le promoteur immobilier, je n'ai jamais soutenu ces femmes mais un principe, celui des libertés individuelles dans l'espace public”.

Et lorsqu'il s'agit de voler au secours de nos droits fondamentaux, en court-circuitant au passage la loi de la République, Rachid Nekkaz ne regarde pas à la dépense. Avec plus d'un millier d'amendes payées, il aurait déjà déboursé 230 000€ prélevés sur un fond d'un million d'euros appelé “défense de la liberté et de la laïcité” financé sur fonds propres.

Aujourd’hui, celui que la presse allemande a surnommé “le Zorro des niqabs”, propose de “célébrer ensemble la sage décision du Conseil d'Etat en date du 26 août 2016 qui garantit la liberté de se baigner en burkini sur les plages françaises”. 

Pour ce faire, une opération spéciale est prévue lieu vendredi 26 mai durant le festival de Cannes, à 48h de la remise de la Palme d'Or. Les femmes sont invitées à revêtir un burkini et à se rendre sur la plage cannoise en face de la Croisette.

Rachid Nekkaz – aujourd’hui militant politique en Algérie - y voit là “un moment idéal pour fêter ensemble ‘cette liberté retrouvée’ dans la ville qui a été la première à interdire le burkini, le 28 juillet 2016”. Un moyen de gagner un peu d’aura médiatique…

 

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS