Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/07/2015

 

 

 

12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 20:14

Alors que l’opérateur au Carré Rouge ne cesse de décevoir ses clients du fait de son service client dégradé, selon eux, depuis le rachat et la fusion avec Numericable, voilà que les choses ne devraient pas s’arranger. Comme prévu, Patrick Drahi va mettre à exécution son plan qui consistait à attendre 3 ans avant de procéder à des suppressions massives d’emplois chez l’opérateur.

Un tiers des effectifs en moins chez SFR ?

Le rachat de SFR par Numericable avait fait beaucoup de bruit en 2014 notamment par le montant que Numericable a déboursé pour acquérir l’opérateur : 14 milliards d’euros. Mais un autre point inquiétait les syndicats : le sursis accordé aux salariés du groupe. Car dès le départ Patrick Drahi avait annoncé son intention de réduire drastiquement le nombre d’effectifs en faisant appel à des sous-traitants afin de réduire les coûts opérationnels.

Le gouvernement avait alors opté pour un « oui mais » concernant le rachat : Numericable et sa maison-mère luxembourgeoise devaient garantir l’emploi pendant trois ans. Ces trois ans se sont écoulés, SFR ne va pas mieux financièrement alors que les amendes se multiplient pour "rupture de contrat" ou encore "Gun Jumping", les clients ne sont toujours pas revenus… Patrick Drahi peut donc procéder avec la suite des événements.

Cette suite, c’est la suppression annoncée de 5 000 postes, dont 3 300 dès cette année 2017. Au terme du plan social massif un tiers des effectifs de SFR seront supprimés.

Tous les services sont concernés selon les syndicats

Le site Zdnet.fr a pu obtenir, de la part d’un syndicat non mieux précisé, une vision plus en détail de la suppression d’emplois que s’apprêtent à faire Patrick Drahi et Altice. Elle va essentiellement concerner l’entité SFR SA mais tous les services de l’opérateur Numericable-SFR sont concernés.

Ainsi, si effectivement 1 974 postes seront supprimés chez SFR SA et 612 chez SFR Service Client, Numericable apportera sa pierre à l’édifice avec 191 postes supprimés tout comme Completel, selon Zdnet.

Une situation qui inquiète les syndicats : ces derniers se sont plaints à plusierus reprises de suppressions d’emplois déguisées réalisées par Numericable depuis plus d’un an, soit avant la fin des trois ans de répit. De quoi faire de 2017 une année risquée : les grèves devraient être largement au rendez-vous dans tous les services de SFR au plus grand dam des clients.

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS