Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 22:59

« En frappant une base aérienne syrienne, les Etats-Unis ont franchi la ligne rouge », a dit en substance le « Centre de Coordination de Combat contre le Terrorisme » composé de la Russie, de l’Iran et autres soutiens de la Syrie, en promettant de répondre par la force à tout nouvel acte d’agression contre la Syrie, d’où qu’il vienne. (« From now on, we will respond by force to any aggressor and to any violation of the red line, from whom it may emanate. »)

Ce dimanche 9 avril les présidents russe et  iranien se sont entretenus par téléphone: « Un échange de points de vue a eu lieu concernant la situation en Syrie. Les 2 parties ont affirmé que les actions agressives des Etats-Unis contre un état souverain, en violation des lois internationales, sont inadmissibles.

Vladimir Putin et Hasan Roukhani appellent à une enquête objective et non biaisée sur les circonstances de l’attaque chimique du 4 avril en Syrie », indique le communiqué publié par la Russie. Le président iranien a par ailleurs réaffirmé le même jour par téléphone au président Assad que l’Iran ne cessera pas son soutien à la Syrie.

Les frappes américaines ont le soutien du Royaume-Uni, de la France, de l’Allemagne, d’Israël, de l’Arabie Saoudite… et de la Turquie, dont les revirements successifs n’étonnent plus au Kremlin! Le Secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson a appellé la Russie à cesser de soutenir le Président Assad dont les Etats-Unis exigent le départ, et a lié la situation à l’introduction de nouvelles sanctions contre la Russie.

Aux Nations Unies ce 9 avril le représentant des Etats-Unis a indiqué que la priorité des américains est le départ du President Assad.

Selon certaines informations, Rex Tillerson qui sera à Moscou les 11 et 12 avril délivrera un ultimatum à Moscou pour que la Russie cesse tout soutien à la Syrie.

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS