Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 19:18

Le CSA surveille de près les temps d'antenne consacrés à chaque candidat. © Vincent Loison/SIPA Médias. Selon le gendarme de l'audiovisuel, les deux chaînes d'information et la radio ont accordé beaucoup plus de temps à certains candidats qu'à d'autres.

C'est l'une des règles récurrentes de l'élection présidentielle, que tous les médias se doivent de connaître et de respecter : lors des dernières semaines de campagne, chaque candidat doit bénéficier du même temps de parole.

Un casse-tête qui oblige les chaînes télévisées et les radios à chronométrer à la seconde près la visibilité accordée à chacun. Ou pas : mercredi, le CSA a adressé une mise en garde à BFM TV, CNews et France Inter pour “manquement caractérisé au principe d'égalité”.

Sur BFMTV, 3 heures de plus pour Mélenchon que pour Marine Le Pen

De fait, les relevés effectués par le CSA montrent un biais important en faveur des candidats les plus importants.

Sur la seule dernière semaine de campagne, BFMTV a consacré 14 heures 30 d'antenne à François Fillon et plus de 16 heures à Jean-Luc Mélenchon, quand Marine Le Pen devait se contenter de 13 heures et Nicolas Dupont-Aignan, Jean Lassalle et Philippe Poutou n'avaient droit qu'à moins de cinq heures chacun.

Le même constat vaut pour CNews (qui a consacré près de 7 heures d'antenne à Emmanuel Macron mais 5 heures 45 à Marine Le Pen) et, dans une moindre mesure, pour France Inter.

 

source

 

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS