Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 21:05

Présidentielle. Le leader de la France insoumise a estimé, dimanche 30 avril sur TF1, qu'Emmanuel Macron n'était capable que de “diviser socialement profondément le pays”

Jean-Luc Mélenchon cultive l'ambiguïté. S'il a, au journal de TF1 dimanche 30 avril, renouvelé son appel à ne pas “mettre un bulletin de vote pour le Front national” dans l'urne le 7 mai prochain, le leader de la France insoumise s'en est aussi pris à l'unique concurrent de Marine Le Pen : Emmanuel Macron. “Cet homme n'est pas en état de faire autre chose que de diviser socialement très profondément le pays”, a-t-il notamment estimé.

“Au lieu de m'insulter, au lieu de tordre le bras de mes amis...”

“Au lieu de m'insulter, au lieu de tordre le bras de mes amis et de les maltraiter, pourquoi par exemple ne ferait-il pas un geste ? Mme Le Pen essaye au moins de parler aux Insoumis”, a-t-il aussi dit de l'ancien banquier. 

Parallèlement, Jean-Luc Mélenchon a aussi rappelé son refus de voter contre le Front national, lui qui avait déjà appelé ses électeurs à ne pas choisir l'ancienne présidente de la formation politique : “Il n'y a pas d'ambiguïté dans ma position (...)

Je ne voterai pas Front national, je combats le Front national. Et je dis à tous ceux qui m'écoutent : ne faites pas la terrible erreur de mettre un bulletin de vote pour le Front national, car vous pousseriez le pays à un embrasement général dont personne ne voit le bout”.

 

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS