Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 18:16

Jean-Luc Mélenchon et ses soutiens Au second tour, la majorité des soutiens de la France insoumise ne semblent pas trouver de candidat convenable au poste de Président de la République et comptent ainsi voter blanc, nul ou s'abstenir.

À cinq jours du vote décisif pour les cinq prochaines années en France, plus de 65 % des soutiens de Jean-Luc Mélenchon ont annoncé leur souhait de voter blanc, nul ou de s'abstenir au second tour de l'élection présidentielle qui opposera Marine Le Pen à Emmanuel Macron, indiquent les résultats d'une consultation.

 

243 128 « insoumis » sur les 430 000 ont pu s'exprimer dans le cadre de la consultation, d'après le communiqué de La France insoumise. Le candidat du mouvement lui-même a été éliminé au premier tour avec un score de 19,58 %, selon les résultats définitifs publiés par le ministère de l'Intérieur.

Comme l'indique l'étude, 87 818, soit 36,12 % des soutiens de Jean-Luc Mélenchon, se prononcent pour un vote blanc ou nul, 84 682 insoumis, soit 34,83 %, pour un vote pour le fondateur d'En Marche ! et 70 628 insoumis, soit 29,05 %, en faveur d'une abstention.

La consultation ne visait pas à déterminer une quelconque consigne de vote mais à organiser la prise de parole des insoumis au sujet de leurs choix de second tour, précise le communiqué, cité par l'AFP.

« Étant donné l'attachement profond de La France insoumise aux principes d'égalité, de liberté et de fraternité, le vote Front national ne constituait pas une option de la consultation », ajoute le mouvement.

Contrairement à ses alliés communistes, Jean-Luc Mélenchon, arrivé quatrième du premier tour de la présidentielle le 23 avril dernier, n'a pas explicitement appelé à voter pour le leader d'En Marche! pour contrer le Front national au second tour. Comme M. Mélenchon avait récemment déclaré sur TF1, sa voix n'ira pour sûr pas au Front national, tandis qu'Emmanuel Macron ne sera selon lui pas « capable de diriger ».

source

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS