Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

24 mai 2017 3 24 /05 /mai /2017 12:07

Paris Tout en appelant à donner un nouveau souffle à la France, Emmanuel Macron a demandé à prolonger l'état d'urgence jusqu'au 1er novembre.

Dans la droite ligne politique de son prédécesseur, le Président français Emmanuel Macron demandera au Parlement de maintenir l'état d'urgence dans le pays jusqu'au 1er novembre, annonce un communiqué de l'Elysée à l'issue du deuxième Conseil de défense du quinquennat Macron.

« En ce qui concerne l'état d'urgence, qui arrive à échéance le 15 juillet, le président de la République a décidé que le Parlement serait saisi d'une prolongation de l'état d'urgence jusqu'au 1er novembre », apprend-on du texte officiel.

En outre, M. Macron a « demandé au gouvernement de proposer des mesures de renforcement de la sécurité face à la menace terroriste hors d'état d'urgence afin qu'un texte législatif soit préparé dans les prochaines semaines ».

Pour rappel, l'état d'urgence est en vigueur en France depuis le 14 novembre 2015.

L'Elysée a en outre évoqué les instructions du Président « pour la mise en place du centre de coordination des services engagés dans la lutte contre le terrorisme, dont l'organisation sera arrêtée, sous son autorité, par le Conseil de défense et de sécurité d'ici au 7 juin ».

 

Pourtant, l'efficacité de l'état d'urgence fait polémique en France. Ainsi, plusieurs attaques retentissantes sont survenues au cœur de la capitale française en plein état d'urgence (notamment, les incidents avec Kim Kardashian et Mallika Sherawat). En outre, les opposants à cette mesure précisent que la prolongation de l'état d'urgence est inefficace et représente une atteinte aux droits fondamentaux.

Ces décisions interviennent au surlendemain de l'attentat-suicide de Manchester, au Royaume-Uni. L'attaque revendiquée par Daech a fait 22 morts et environ 120 blessés, dont 59 sont toujours hospitalisés. Parmi les morts et les blessés figurent des enfants. Plusieurs adolescents sont toujours portés disparus.

 

source

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS