Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 17:25

Croissants, brioches, etc. pourraient voir leurs prix augmenter. © Yonhap News/NEWSCOM/SIPA Alimentation. La chute de la production de lait complique l'approvisionnement de l'industrie agroalimentaire.

Le prix du lait en chute libre, les producteurs ferment

En cause, la production de lait qui tend à diminuer depuis quelques années. Depuis le début de la décennie, le marché a connu plusieurs années de prix particulièrement bas : d'après les chiffres relevés par le ministère de l'Agriculture, le litre se vend aujourd'hui 31 centimes d'euros, contre plus de 40 il y a trois ans.

Le problème, c'est que ces tarifs ont poussé beaucoup de producteurs laitiers à mettre la clé sous la porte et à se séparer de leurs vaches. Sur les 12 derniers mois, la collecte de lait a ainsi diminué de 4 %, entraînant avec elle une baisse de la production de tous les produits dérivés : yaourts, crèmes, glaces, fromages et bien sûr le beurre.

Résultat, les professionnels de l'agroalimentaire se livrent désormais une guerre sans merci pour s'approvisionner. Certains soupçonnent les principaux acteurs de la filière d'avoir fait main basse sur tous les stocks de beurre industriel par précaution, quand d'autres doivent trouver leur approvisionnement à l'étranger, quitte à le payer plus cher.

Et à la fin, c'est bien le consommateur qui risque d'en faire les frais : si les plaquettes en rayon ne devraient pas bouger, tous les autres produits, brioches, croissants, etc. pourraient voir leurs prix augmenter.

SOURCE

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS