Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 20:58

Un technicien travaille avec un avion allemand Tornado  à la base aérienne d'Incirlik, en Turquie Commentant la déclaration récente de la chancelière allemande, Angela Merkel, sur la base aérienne de l’Otan d’Incirlik, l'ancien président du Conseil turc des anciens combattants a déploré dans une interview à Sputnik l’hypocrisie de ce discours, pointant du doigt une politique hostile de Berlin et de l’Otan en général envers la Turquie.

L'analyste militaire de l'université Bilkent d'Ankara, directeur du Centre de coordination pour des anciens combattants et des familles des personnes tuées aux combats et ancien président du Conseil turc des anciens combattants Koray Gurbuz a déclaré à Sputnik que l'Allemagne et d'autres membres de l'Otan poursuivent une politique hostile envers la Turquie.

« L'Allemagne et d'autres membres de l'Otan poursuivent une politique hostile envers la Turquie. D'une part, ils soutiennent des groupes paramilitaires qui luttent contre la Turquie, y compris le PKK [Parti des travailleurs du Kurdistan, ndlr], ainsi que des unités de protection du peuple kurde affiliées. D'autre part ils imposent à la Turquie un embargo indirect et secret sur les armements », a déploré M. Gurbuz.

Il a expliqué que la situation dans laquelle la Turquie se trouve aujourd'hui est similaire à la situation qu'elle avait connue après le conflit de Chypre en 1974, expliquant que le pays éprouve régulièrement des difficultés à acheter des munitions et autres équipements militaires qui répondent aux standards de l'Otan.

 

« Il est bien connu que la Turquie, en tant que membre de l'Otan, ne doit utiliser que des armes qui sont conformes aux normes de l'Otan. Nous achetons des armes, mais pour ce qui est des munitions et autres équipements militaires, on fait face à certaines difficultés comme des problèmes, des retards et autres. Ainsi, la Turquie est incapable d'utiliser ces armes au moment où elle en a besoin », a expliqué l'analyste turc.

En même temps, il a commenté la déclaration d'Angela Merkel sur l'éventuel retrait des troupes allemandes de la base aérienne d'Incirlik, critiquant le caractère hypocrite de la politique allemande envers la Turquie.

« Les déclarations d'Angela Merkel sont significatives et hypocrites. L'Allemagne est activement impliquée dans l'embargo indirect sur les armements imposé à la Turquie. La participation des militaires allemands dans la lutte contre Daech est proche de zéro. Et dans le même temps ils arment activement le PKK et les groupes antiturcs affiliés. C'est inacceptable », a conclu M. Gurbuz.

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS