Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2017

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

24 mai 2017 3 24 /05 /mai /2017 10:22

Richard Ferrand s’est expliqué sur les accusations de montage immobilier dont il est la cible. Dans son édition de la semaine, le Canard Enchaîné révèle que le ministre de la Cohésion des territoires, alors directeur général de la Mutuelle de Bretagne, aurait favorisé sa femme en décidant de louer ses bureaux à une SCI dont la gestionnaire était sa compagne.

« Les administrateurs et les administratrices du conseil d’administration, dont je ne suis pas, ont retenu la meilleure offre pour les conditions de travail des salariés« , s’est justifié Richard Ferrand, considérant que « c’est un acte de très bonne gestion« . « C’est un cadeau de bienvenue pour ma nomination au gouvernement« , a-t-il conclu.


Document BFMTV - Richard Ferrand se justifie... par BFMTV

Le « Canard Enchaîné » de ce mercredi révèle l’existence d’un petit arrangement familial qui pourrait dissoner avec la moralisation de la vie politique qu’entend mener Emmanuel Macron.

C’est une histoire qui pourrait embarrasser le gouvernement Macron, désireux de « moraliser au plus vite » la vie politique… Désormais ministre de la Cohésion territoriale, l’ancien secrétaire général d’En Marche ! est rattrapé par une affaire d’arrangements familiaux, révèle « Le Canard Enchaîné » dans son édition du mercredi 24 mai. Ancien directeur général des Mutuelles de Bretagne, Richard Ferrand aurait loué des locaux commerciaux… qui appartenait à sa compagne.

De 1993 à 2012, Richard Ferrand a dirigé les Mutuelles de Bretagne. Mais les faits mis en lumière par l’hebdomadaire satirique remontent à 2011 : à cette époque, le bureau du conseil d’administration des Mutuelles de Bretagne se réunit, il doit choisir « un nouveau local pour un centre de soins qui doit déménager au coeur de Brest ».

Trois offres sont émises… mais c’est la société immobilière civile SACA, gérée par l’avocate Sandrine Doucen, la compagne du député PS Richard Ferrand, qui l’emporte. Pourtant, souligne « Le Canard », la SACA n’a pas encore d’existence légale, pire, elle n’est pas encore propriétaire des surfaces qu’elle propose à la location. Autant dire que ce n’est pas forcément l’offre la plus séduisante. Piston ? Préférence ?

Joint par l’hebdomadaire, le ministre ne conteste pas les faits. Mais il assure :

« C’était la proposition la moins chère ! Le prix était conforme au marché, et rien n’a été caché, tout le monde savait que cette SCI était la propriété de ma compagne ! » (…)

L’Obs

VIA http://www.fdesouche.com/855833-le-lucratif-montage-immobilier-du-ministre-richard-ferrand-et-son-epouse-fait-polemique

Partager cet article

Repost0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS