Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 16:47

« Dans le monde de l’omerta, elles font désormais partie du paysage. De la Sicile jusqu’au nord de la péninsule italienne, des mafias africaines, nigérianes et sénégalaises, en particulier, ont scellé des pactes avec Cosa Nostra, la Camorra et la ’Ndrangheta. Trafics, crimes, intimidations et ententes secrètes : elles entretiennent leurs réseaux et se partagent les territoires. Terrifiant.

[…] Notamment, Palerme, en Sicile, dont cette mafia tient le cœur historique, Ballaro. Le nom vient de l’arabe, Souk el Ballarak, qui signifie « le marché des miroirs ». Il remonte au Xe siècle, quand, occupée par les Arabes et les Berbères, la Sicile était un émirat. Trois siècles plus tard, Palerme devient la capitale du Saint Empire romain. Les mosquées sont transformées en églises et Ballarak est rebaptisé Ballaro.

C’est dans ces ruelles aujourd’hui bordées de palais en ruine qu’est née Cosa Nostra au XIXe siècle. Une poignée de criminels agissant pour le compte de la bourgeoisie locale décide de s’organiser pour lutter contre le pouvoir royal et forme le premier clan de la Mafia. C’est l’une des nombreuses raisons qui poussent encore les touristes à admirer les murs décrépis du marché de Ballaro. Mais, à la tombée de la nuit, ces curieux disparaissent pour laisser place aux nouveaux maîtres des lieux : les Nigérians du Black Axe. L’antique quartier mafieux n’est plus géré directement par Cosa Nostra, mais par une « Cosa Nera ».

Les enquêteurs italiens les appellent les « cultisti ». Ces sectes, appelées « cults » au Nigeria, mêlent des croyances inspirées du christianisme à des pratiques de sorcellerie. Elles sont originaires de l’Etat d’Edo, une province pauvre du sud du pays gangrenée par la prostitution et le crime organisé. Si la capitale, Benin City, est le terrain de chasse de la plupart de ces groupes appelés Maphite, Bokania, Vicky, et Pierace, c’est en Italie que le plus puissant d’entre eux, le Black Axe, contrôle des pans entiers de territoires.

(…)

Paris March

via http://www.fdesouche.com/855377-palerme-italie-sous-lemprise-des-black-mafias

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS