Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

translator


 

En direct Flux de trafic

Flag Counter

mise en ligne le 15/10/2015

 

 

 

1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 17:35

Ross Douthat est un chroniqueur du New York Times

Tout d’abord, personne ne doute sérieusement de la compétence de Marine Le Pen, de sa connaissance des sujets, de sa capacité à servir de présidente sans transformer sa fonction en théâtre burlesque. L’incapacité du Président Trump à maîtriser ses propres émotions turbulentes n’est pas un problème pour son homologue français.

Il n’y a pas non plus de preuve que Marine Le Pen elle-même s’inspire d’une quelconque façon du régime de Vichy. Elle est la raison pour laquelle son parti a éjecté les Vichystes et désavoué l’antisémitisme et s’est déplacé vers l’opinion française générale sur de nombreuses questions.

Cela a été fait, bien sûr, dans l’espoir de gagner le pouvoir. Mais c’est ainsi que la purge des poisons se produit toujours, et avoir renié son père est un acte de purgation politique assez coûteux émotionnellement et dramatique.

Certains affirment que Le Pen a simplement remplacé l’antisémitisme par l’islamophobie. Mais ses attaques contre le fondamentalisme islamique et sa défense d’une laïcité stricte ont été reprises par de nombreux politiciens français traditionnels comme Nicolas Sarkozy ou François Fillon.

Surtout, le politicien que Le Pen a évidemment tenté d’imiter n’est pas son père ou le maréchal Pétain, mais Charles de Gaulle – le de Gaulle qui s’opposa violemment à l’intégration politique européenne, qui a accordé à l’Algérie son indépendance en partie parce qu’il doutait que la France puisse absorber des millions de musulmans.

Ce qui signifie que, bien qu’une grande partie de l’agenda théorique de Trump ait été une réaction excessive aux problèmes du pays, certaines des positions controversées de Le Pen sont objectivement correctes.

(…)

Marine Le Pen a raison quand elle dit que la France dans son ensemble, les autochtones ainsi que les immigrés récents, bénéficieraient d’un arrêt de l’immigration de masse.

Marine Le Pen a raison quand elle déclare que l’Union européenne a donné trop de pouvoir inexplicable à Bruxelles et à Berlin et a privilégié les intérêts financiers aux intérêts des citoyens ordinaires.

Et bien que beaucoup de ses prescriptions économiques semblent douteuses, sa critique globale de l’euro est correcte : son pays et son continent se porteraient mieux sans cette monnaie.

 

 

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS