Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

29 juin 2017 4 29 /06 /juin /2017 22:05

 

 

Pétition. Ils soutiennent le projet de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, d’élargir la couverture vaccinale à onze pathologies, dans un appel publié par Le Parisien.

Dans une pétition lancée dans Le Parisien, ce jeudi, 200 médecins et responsables de services hospitaliers renommés prennent position en faveur de la vaccination obligatoire et soutiennent le projet de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, d’élargir la couverture vaccinale à 11 pathologies (la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, l’hépatite B, bactérie haemophilus influenza, pneumocoque, méningocoque C, en plus de la diphtérie, du tétanos et de la polio, déjà obligatoires).

Parmi les signataires, figurent notamment les professeurs François Chast (chef de la pharmacie clinique, Hôtel-Dieu), François Bricaire (chef du service des maladies infectieuses à la Pitié-Salpêtrière), René Frydman (chef de service en gynécologie-obstétrique à Antoine-Béclère à Clamart), Israël Nisand (gynécologue-obstétricien aux hôpitaux de Strasbourg), et même Jean-François Mattei (généticien et ancien ministre de la Santé).

“La communication officielle insuffisante de ces dernières années et les hésitations de certains médecins se sont conjuguées pour égratigner l’image de la vaccination dans le public et laisser libre cours aux spéculations sur son efficacité ou sa toxicité”, écrivent-ils, précisant que “la vaccination systématique a permis d’éradiquer des maladies, telle la variole” et que “la réduction du taux de couverture vaccinale de la population a entraîné la recrudescence de certaines maladies comme la rougeole”.

“Les vaccins sont bien tolérés”

En outre, “les vaccins sont bien tolérés et (…) toutes les études internationales ont permis d’infirmer les allégations de maladies auto-immunes, neurologiques ou musculaires prétendument induites par les vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la rougeole, les oreillons, la rubéole, la coqueluche, l’hépatite B, les infections dues au pneumocoque, à haemophilus influenzae, et au méningocoque C”, ajoutent-ils.

“La vaccination n’est pas seulement un choix personnel n’ayant de bénéfices que pour la personne vaccinée mais (…) elle vise la protection de la population, en particulier enfants, personnes âgées ou fragiles”, poursuivent les professionnels de santé. “L’impact financier important pour l’industrie pharmaceutique doit justifier la transparence des coûts et le cas échéant une baisse des prix mais en aucun cas l’opposition aux vaccinations, (un vrai souci de santé publique étant les ruptures d’approvisionnement des pharmacies).”

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS