Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 20:08

Transport. Le chantier de la Nouvelle Route du Littoral, sur l'île de La Réunion, bat des records de coûts et approche désormais les deux milliards d'euros, pour 12 kilomètres d'autoroute.

C'est sans aucun doute la route la plus chère du monde. La Nouvelle Route du Littoral, qui relie Saint-Denis de La Réunion à Possession, à tout juste 12,5 kilomètres de là, devait déjà coûter 1,66 milliards d'euros. Mais comme le rapporte Capital, la facture pourrait bien s'alourdir encore.

Si l'addition est aussi salée, c'est que le chantier est hors-norme : construite le long de la côte, La Nouvelle Route du Littoral est entièrement gagnée sur la mer, grâce à la création de digues et du plus long viaduc de France, d'une longueur de 5,4 kilomètres (le viaduc de Millau, par comparaison, ne mesure “que” 2,46 kms de long).

Pour mener ces travaux à bien, il a ainsi fallu faire venir 19 millions de tonnes de roches, 230.000 tonnes de galets, mais aussi la construction d'usines pour fabriquer les 48 piliers du viaduc et une barge sur-mesure pour acheminer chacun d'entre eux jusqu'au chantier.

Cela représentait déjà la bagatelle de 1,66 milliard d'euros, soit 133 millions par kilomètre, 22 fois plus qu'une autoroute normale. Mais comme si cela ne suffisait pas, la NRL doit désormais composer avec de nouvelles normes environnementales et techniques, qui obligent à repenser certaines parties des travaux.

Celles-ci imposent de réduire les nuisances routières, de démonter une partie de l'actuelle route et de mieux prendre en compte l'impact du chantier sur l'environnement. A l'arrivée, ce sont donc 250 millions d'euros de plus que la collectivité doit débloquer le 16 juin, portant le coût total de cette route à près de deux milliards d'euros. 150 millions par kilomètre, financés par les contribuables.

source

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS