Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

8 juin 2017 4 08 /06 /juin /2017 20:56

Image d'illustration. Photo © NICOLAS MESSYASZ/SIPA Révélation. Parallèlement au signalement intervenu au parquet de Paris aujourd'hui qui accuse le parti de François Bayrou d'emplois arrangés, nos confrères de France Info ont révélé une affaire d'une plus grand ampleur.

Pour parler de l'enquête autour du MoDem, FranceInfo évoque ni plus ni moins qu'un “'système' de financement des salariés du MoDem”. Selon plusieurs sources recueillies par nos confrères, les justifications avancées par les différents membres visés ne correspondent pas à la réalité et sont incohérent, citant... une dizaine d'exemples !

Parallèlement au signalement intervenu au parquet de Paris aujourd'hui qui accuse le parti de François Bayrou d'emplois arrangés, nos confrères de France Info ont révélé une affaire d'une plus grand ampleur.

Pour parler de l'enquête autour du MoDem, FranceInfo évoque ni plus ni moins qu'un “'système' de financement des salariés du MoDem”. Selon plusieurs sources recueillies par nos confrères, les justifications avancées par les différents membres visés ne correspondent pas à la réalité et sont incohérent, citant... une dizaine d'exemples !

Dans le Grand Est, par exemple, Nathalie Griesbeck a rémunéré une simple standardiste du parti comme assistante parlementaire. Au moment de se justifier, la députée européenne disait “avait besoin de quelqu’un pour lui prendre des contacts et gérer ses rendez-vous lorsqu’elle venait à Paris”.

Une information en désaccord avec les témoins de FranceInfo. Griesbeck concède qu'elle “ne s’occupait pas du fond des dossiers”. En plus d'être soupçonné d'exhibition sexuelle, Robert Rochefort, élu dans le Sud-Ouest, a embauché deux “assistants locaux”. Leur tâche était de l'aider dans la gestion de sa circonscription. Or, jamais ces deux personnes n'ont travaillé en dehors de Paris. Drôle de définition du “local”.

En ce qui concerne les deux ministres en fonction du gouvernement Sylvie Goulard et Marielle de Sarnez, celles-ci ont employé des assistant(e)(s) parlementaire(s) qui avaient déjà un rôle au sein du parti. L'actuelle ministre de la Défense a fait appel à la responsable de la formation des élus, alors que la ministre des Affaires européennes a donné cette responsabilité à la cheffe du cabinet de François Bayrou, sa secrétaire et une attachée de presse.

Dernier exemple cité par FranceInfo, Jean-Luc Bennhamias confiait “avoir besoin de quelqu'un pour mettre de l'ordre dans [s]a comptabilité” et a donc confié ce travail le directeur financier du parti.

 

source

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS