Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

17 juin 2017 6 17 /06 /juin /2017 13:57

Cathédrale de Cordoba (Cordoba, Argentine) Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la cathédrale de Cordoue a connu une histoire aussi longue que contrastée. Sur les lieux où elle s’élève de nos jours, on a retrouvé les traces d’un temple dédié Janus qui fut construit lorsque Cordoue appartenait à la province romaine de la Bétique.
Les Wisigoths le remplacèrent en 584 par une église dédiée à saint Vincent de Saragosse qui fut martyrisé au IVe siècle.

Elle devint l’église principale de la ville et résidence épiscopale. Lors de l’invasion musulmane de la péninsule ibérique, les nouveaux occupants exproprièrent la moitié de cette église pour ériger une mosquée. Ils rasèrent consciencieusement toutes les autres églises de la ville. La partie demeurée chrétienne finira par être accaparée par l’envahisseur pour y construire la grande mosquée avec des matériaux récupérés des églises détruites.

La mosquée fut agrandie à plusieurs reprises jusqu’à devenir la plus grande mosquée après celle de La Mecque. Quand Cordoue fut reprise aux musulmans par Ferdinand III de Castille en 1236, elle redevint église puis cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption : le culte catholique y est célébré sans interruption et exclusivement depuis.

Récemment, le gouvernement d’Andalousie a manifesté la volonté de se l’approprier tandis que des musulmans agissaient de manière provocatrice en tentant de prier dans ce lieu de culte catholique : Mgr Demetrio Fernández González, évêque de Cordoue, a naturellement dénoncé l’une et l’autre en qualité de propriétaire historique du monument que l’Église entretient depuis près de huit siècles, et qui fit l’objet d’un don officiel de Ferdinand III.

Elle ne fut jamais un bien public comme le sont les cathédrales françaises, construites avant 1905, et que l’État a “nationalisées” sans toujours pouvoir les entretenir comme c’est la cas, notamment, pour Notre-Dame de Paris…

Le gouvernement socialiste veut se l’approprier et mène une campagne dont il n’est plus aujourd’hui douteux qu’elle soit financée par le Qatar dont l’objectif est d’ouvrir l’édifice au culte musulman, autrement dit de transformer une église en mosquée…

Source : Observatoire de la christianophobie

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS