Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 18:30

Iran : attaques terroristes revendiquées par Daesh contre le Parlement et le mausolée de Khomeiny

Des hommes ont ouvert le feu à l'intérieur du Parlement iranien, et au moins deux kamikazes se sont fait exploser au parlement et au mausolée de Khomeiny à Téhéran, faisant plusieurs morts et des blessés. Daesh a revendiqué ces attaques terroristes.

Des attaques simultanées contre le Parlement iranien et le mausolée de l'ayatollah Khomeiny ont eu lieu le 7 juin.

Auteur: Ruptly

Le groupe terroriste Daesh a revendiqué, via son organe de propagande Amaq, cette série d'attaques. Les attentats suicide et les fusillades ont fait au moins trois morts sur les deux sites selon les médias iraniens. Les autorités iraniennes avaient préalablement déclaré que ces attaques étaient menées par des groupes terroristes. 

Fusillade et explosion au Parlement iranien 

Certaines agences de presse font état d'un seul homme armé dans l'enceinte du Parlement iranien, mais d'autres ont mentionné trois hommes armés de fusils et d'un pistolet. 

Citant des informations provenant des médias d'Etat iranien, les agences AFP et Reuters ont rapporté qu'un kamikaze s'est également fait exploser à l'intérieur du Parlement. Toutefois, des agences d'informations ont indiqué que l'explosion aurait pu être causée par des grenades lancées par les assaillants.

L’Iran chiite aide militairement le gouvernement syrien face aux rebelles et au groupe djihadiste sunnite Daesh. Il soutient également le gouvernement irakien dans sa lutte contre les groupes djihadistes. Des conseillers militaires et des volontaires iraniens mais aussi afghans et pakistanais épaulent les armées irakienne et syrienne sur le terrain.

Source: Reuters
Le mausolée de l'ayatollah Khomeiny à Téhéran

Ces dernières années, les autorités iraniennes ont affirmé à plusieurs reprises avoir arrêté des «terroristes» qui cherchaient à mener des attaques contre Téhéran et d'autres grandes villes du pays.

Depuis quelques mois ont régulièrement lieu des attaques, menées par des groupes extrémistes sunnites, dans la province de Sistan Balouchistan (sud-est) et au Kurdistan (nord-ouest).

 

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS