Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 19:26

Faute. La nouvelle ministre des Armées, Florence Parly, a dévoilé l'endroit confidentiel où sont hébergés des soldats de l’opération Sentinelle.

A peine nommée au poste de ministre des Armées, après le départ de Sylvie Goulard, Florence Parly a déjà commis une grave erreur. Selon Le Parisien, qui cite Philippe Goujon, le maire (LR) du XVe arrondissement de Paris, Florence Parly a dévoilé au monde entier l'endroit confidentiel où depuis deux ans sont hébergés les militaires de l’opération Sentinelle.

“Les militaires et les habitants du quartier sont désormais en danger” “En débarquant sur place escortée par des caméras de télévision, la ministre des Armées a été irresponsable. Les militaires et les habitants du quartier sont désormais en danger”, fustige l'élu qui avait prêté aux militaires un local dans la maison communale du XVe arrondissement de Paris. “Maintenant, je souhaite que l’armée leur trouve d’autres locaux car je ne peux pas tolérer que les habitants du quartier soient en danger”, insiste-t-il.

En outre, il déplore le fait de ne pas avoir été prévenu de cette visite. “J’ai été prévenu par le concierge un quart d’heure avant l’arrivée de la ministre. C’est scandaleux”, s’indigne Philippe Goujon.

De son côté, le ministère des Armées affirme que les lieux n'étaient point secrets : “Depuis le début de l’opération Sentinelle, la vigie de la rue Violet accueille nos militaires qui patrouillent quotidiennement dans la zone. Cet endroit n’est pas confidentiel. Il leur sert de lieu de repos après chaque patrouille.

De plus, la proximité avec les habitants du XVe montre la capacité de nos militaires à les protéger et les rassurer”. Reste que le ministère des Armées n'a pas expliqué pourquoi il n'a pas averti l'élu de la venue de Florence Parly.

source

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS