Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 14:20

Accrochage. Trois Casques bleus ont été tués jeudi 8 juin dans le nord-est du Mali lors d’une attaque revendiquée par un groupe lié à Al-Qaïda.

Une lutte sans merci. ʺHier [jeudi 8 juin], le camp de la Minusma à Kidal a été la cible de tirs intensifs de roquettes/mortiers, a annoncé la Mission des Nations unies (Minusma) dans un communiqué. Peu après, une position de la Force a été attaquée à l’extérieur du camp. Trois Casques bleus ont été tués et trois autres blessés".

Cette attaque, comme la plupart de celles perpétrées au Mali ces derniers mois, a été revendiquée par une nouvelle alliance entre djihadistes du Sahel liés à Al-Qaïda.

Cette dernière, baptisé "le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans" et dirigée par le chef islamiste touareg malien Iyad Ag Ghaly, a revendiqué l’attaque dans un communiqué diffusé aujourd’hui sur les réseaux sociaux.

Le nord du Mali est tombé en mars-avril 2012 aux  mains de groupes djihadistes liés à Al-Qaïda

Déployée depuis juillet 2013, la Minusma est la mission de maintien de la paix de l’ONU la plus coûteuse en vies humaines depuis la Somalie (en 1993-1995), avec plus de 70 Casques bleus tués en opération. Les contingents guinéen et tchadien forment l’essentiel des troupes de l’ONU à Kidal.

Deux Casques bleus tchadiens avaient été tués le 23 mai dans une embuscade aux environs d’Aguelhok (nord-est), près de la frontière algérienne.

Pour mémoire, le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 aux  mains de groupes djihadistes liés à Al-Qaïda.  Ils ont ensuite été en grande partie chassés après le lancement en janvier 2013, à l’initiative de la France, d’une vaste intervention militaire internationale, qui se poursuit actuellement.

Mais des zones entières échappent au contrôle des forces maliennes et étrangères, régulièrement visées par des attaques meurtrières. Initialement concentrées dans le nord, ces attaques se sont étendues depuis 2015 au centre et dans le sud du Mali et touchent désormais les pays voisins, en particulier le Burkina Faso et le Niger.

 

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS