Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 17:01

Accusée dans une tribune publiée par Libération de violences, la police s'est défendue en publiant les photos d'un incident ayant eu lieu en avril, montrant que l'agent ayant pointé son arme vers des manifestants avait été précédemment agressé.

La photo d'un policier braquant des manifestants anti-loi travail en avril dernier avait fait le tour d'internet. D'abord diffusée par des sites internet proches de l'extrême-gauche, la polémique s'est invitée dans une tribune diffusée par Libération dénonçant des dérives de la police dans la ville de Rennes.

Les auteurs de l'article, parmi lesquels l'éditeur Eric Hazan et l'économiste Frédéric Lordon, s'indignaient notamment que les manifestants braqués par le policier soient poursuivis pour «violences aggravées». 

Sur Twitter, la police nationale a décidé de mettre un terme à la polémique en postant des photos qui elles, n'avaient jamais été diffusées sur internet par les militants. Elles montrent le motard être frappé par plusieurs jeunes cagoulés, notamment à l'aide d'un robinet en métal. 

Confronté à cette polémique, la rédaction de Libération a enquêté et un journaliste a trouvé des témoins permettant de confirmer que le motard avait bel et bien «non seulement été menacé, mais également agressé». Il avait sortit son arme afin de faire reculer ses assaillants. Une version qui était déjà accréditée par une vidéo de France 3, mais qui fut bien moins relayée que les clichés devenus viraux.

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS