Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

27 juillet 2017 4 27 /07 /juillet /2017 19:44

 

Scandale. Selon les informations de Marianne, une lettre incrimine une nouvelle fois le lama tibétain Sogyal Rinpoché. Ses plus proches étudiants dénoncent ses "abus physiques, émotionnels et sexuels".

C'est dans le centre de retraite bouddhiste Lérah Ling, situé dans l'Hérault, à une heure de Montpellier, que le maître des lieux, le lama tibétain Sogyal Rinpoché exerce. Mais voilà, il semblerait que ses pratiques soient plus que douteuses. Selon Marianne, le 14 juillet dernier, huit de ses plus proches disciples lui ont adressé une lettre, ainsi qu'à 1 500 étudiants de la congrégation Rigpa. 

Des menaces de mort

Dans cette lettre de 10 pages, ils racontent les sévices dont ils ont eu eux-mêmes une “expérience personnelle directe”. Ils auraient reçus des coups ayant causé “des blessures sanglantes et des cicatrices permanentes” pour “un repas pas assez chaud” ou une connexion Internet trop lente.

En plus de ces blessures physique, les méthodes du lama tibétain aurait un impact psychologique sur ses collaborateurs. Ils auraient reçus plusieurs menaces de graves périls, comme la mort d'un proche. Beaucoup d'entre eux auraient d'ailleurs fait des dépressions nerveuses.

 

Ce n'est pas la première fois que Sogyal Rinpoché est critiqué pour ses méthodes. Il est connu pour humilier en public ses collaborateurs, en leur donnant des gifles ou des coups à l'aide de son gratte-dos. Il est également adepte des plaisanteries racistes et n'hésite pas à scander “Heil Hitler” lorsqu’il s’adresse à un disciple allemand.

 

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS