Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

articles lus en ce moment

 

 

23 juillet 2017 7 23 /07 /juillet /2017 15:05

 

 

École. Le ministre de l'Éducation a donné une interview intéressante au JDD, dimanche 23 juillet, où il a parlé de civilisation, de racines gréco-latines, et assumé vouloir combattre l'égalitarisme.

Jean-Michel Blanquer apparaît de plus en plus être la bonne pioche du gouvernement Philippe. Rompant avec le pédagogisme intempestif de sa prédécesseure socialiste Najat-Vallaud Belkacem, le ministre de l'Éducation a livré une interview au JDD, ce dimanche, où il témoigne de sa volonté d’en finir avec les erreurs passées.

 

"Le vrai ennemi : l'égalitarisme"

Après avoir détaillé certaines des réformes pratiques qu'il compte mettre en place -  la semaine de quatre jours ou encore la réduction des vacances scolaires… -, Jean-Michel Blanquer a pris de la hauteur. "Les cours de latin et de grec seront restaurés chaque fois que c'est possible. C'est un enjeu de civilisation : quelles que soient nos origines, nous ne venons pas de nulle part. Nos racines gréco-latines structurent notre langage, donc notre vie", a-t-il déclaré.

 

S'il assure ne pas vouloir décortiquer le "travail" de Najat Vallaud Belkacem, le ministre de l'Éducation établit toutefois un constat sans concession. "La plus grande fuite vers le privé depuis des décennies a eu lieu à la rentrée 2016 (...). En imposant des réformes uniformes, la réforme du collège a cassé l'attractivité des établissements publics", reconnaît-il au JDD.

Critiquant à mots couverts le pédagogisme qui prévaut dans l'Éducation nationale depuis plusieurs décennies et qui a connu son acmé avec Najat-Vallaud Belkacem, Jean-Michel Blanquer précise sa pensée : "Le vrai ennemi du service public, c'est l'égalitarisme ; son ami, c'est la liberté. La liberté bien conçue favorise l'égalité."

 

source

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS