Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : CITOYENS ET FRANCAIS
  • CITOYENS ET FRANCAIS
  • : Revue de Presse Internationale : Géopolitique Religions Immigration Société Emploi Economie Géostratégie-INTERNATIONAL PRESS REVIEW ------ ОБЗОР МЕЖДУНАРОДНОЙ ПРЕССЫ
  • Contact

Rechercher

En direct Flux de trafic
mise en ligne le 15/10/2015

Flag Counter

 

 

 

12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 18:12

En 2050, la population du Burkina Faso atteindra plus de 60 millions d’habitants et celle de l’espace de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) sera autour d’un milliard, dont la moitié sera constituée de jeunes, si rien n’est fait pour réduire l’indice de fécondité.

Au Burkina Faso, l’indice de fécondité est de six enfants par femme. Ce qui contribue à accélérer le taux de croissance démographique, selon Boureihiman Ouédraogo, directeur exécutif de l’Association burkinabè pour le bien-être familial (ABBEF) : « Cette croissance accélérée pose d’énormes problèmes. Pour pouvoir éduquer, il faut pouvoir assurer les besoins de base, il faut pouvoir employer. Ça pose d’énormes défis. »

Et pour faire face à la situation, les parlementaires de la Cédéao, de la Mauritanie et du Tchad se retrouveront à Ouagadougou fin juillet pour la recherche de solutions adéquates, selon Salifou Diallo, président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso : « Le temps que les parlementaires puissent, à travers les budgets qu’ils votent, inciter les différents gouvernements à insérer dans les plans nationaux de développement une politique de planification familiale à grande échelle, une maitrise de la fécondité, et ensuite allier les formations au marché du travail dans lequel nous nous trouvons.

Nous souhaitons que les thématiques qui vont être discutées puissent aboutir à un engagement des Parlements de la sous-région pour prendre en charge cette question essentielle ».

Selon le président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, l’espace Cédéao a le plus grand taux de fécondité au monde. D’où l’urgence de trouver des solutions pour éviter également que de nombreux jeunes sans-emploi soient attirés par le terrorisme.

RFI

via http://www.fdesouche.com/870369-la-demographie-galopante-est-une-menace-pour-les-pays-ouest-africains

Partager cet article

Repost 0
Publié par : CITOYENS ET FRANCAIS